Rechercher
  • Sylviane Eugène

Comment éviter le burn out familial ?


Malgré le déconfinement, certains d’entre nous restent à la maison pour les prochaines semaines, voire les prochains mois : les parents en télétravail, les enfants poursuivant leur « classe à la maison ». Comment affronter les semaines à venir sans risque le burn out familial ?

  • Faîtes-vous confiance​

S’il n’y avait qu’une seule clé pour éviter le burn out, ce serait celle-ci : parents, faites-vous confiance ! Vous avez survécu aux dernières semaines : vous êtes parvenus à repenser votre quotidien, à télétravailler et à accompagner vos enfants dans leurs apprentissages, malgré le climat anxiogène de la crise sanitaire. Félicitez-vous et continuez à faire de votre mieux.

  • Misez sur la qualité​

Si vous avez tendance à culpabiliser sur le peu de temps que vous arrivez à consacrer à vos enfants, vous pouvez programmer des moments de loisirs à partager avec eux. Laissez-les choisir l’activité ou le jeu auquel vous participerez. Vous détestez les Ninjago ? Vous ne supportez pas le dernier morceau de dancehall à la mode ? Faites l’effort de vous y intéresser. Qu’il ait 5 ou 15 ans, il appréciera.

  • Assouplissez ensemble les règles de la maison

Fixez en famille de nouvelles règles, en précisant qu’elles sont valables pendant la crise sanitaire. Vous pourrez par exemple tolérer un temps plus long à regarder les écrans, accepter que la chambre ne soit rangée qu’une fois par semaine, modifier les horaires de réveil… Cet assouplissement permet de compenser le stress causé par la crise et la charge de travail scolaire à faire à la maison.

  • Structurez les journées

Assouplir ne veut pas dire supprimer le cadre. Pendant le confinement, nous avons perdu un peu la notion du temps… d’où l’intérêt de garder des repères. Prévoyez des plages horaires pour votre travail (et les moments où vous n’êtes pas disponible), pour le travail scolaire, pour le sport, pour les loisirs… Programmez des pauses régulières : adultes comme enfants sont plus efficaces quand les tâches sont morcelées.

  • Communiquez !

Que ce soit pour l’élaboration du planning de la famille, les nouvelles règles à établir, le travail scolaire à effectuer, communiquez avec vos enfants. Car face à la crise, parents comme enfants définissent ensemble comment faire front. Maintenez aussi le lien avec l’extérieur : permettez à vos enfants d’appeler et d’organiser des réunions en visio avec leurs amis et leurs grands-parents.

  • Valorisez vos enfants

Chaque petit pas fait par votre enfant quel que soit son âge doit être valorisé. Il a réussi une partie de son exercice de mathématiques ? Il a correctement nettoyé la table ? Il a plutôt bien rangé sa chambre ? Votre enfant a besoin tous les jours de signes de reconnaissance positifs et en ce moment, vous êtes les seuls à pouvoir lui en fournir !